Le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 15 février 2017

Le 22 avril marchons pour les sciences

Le 22 avril marchons pour les sciences


Les scientifiques aux États-Unis ont décidé de se rassembler pour l’organisation d’une grande marche pour les sciences. Le but de cette marche est d’affirmer que les politiques ne peuvent pas ignorer les vérités scientifiques. Au contraire, les travaux des scientifiques doivent informer les décisions qui détermineront notre avenir et celui de nos enfants. Qu’il s’agisse du réchauffement climatique, de la qualité de l’eau et de l’air, de l’organisation du travail, de l’économie, de la Cité ou encore de la politique énergétique… sur tous ces sujets les scientifiques doivent être écoutés, consultés et soutenus par les hommes et femmes politiques qui nous gouvernent. Il est inquiétant, dans une démocratie, que les travaux des scientifiques soient balayés du revers de la main par le mensonge, l’ignorance ou la mauvaise foi. En soutien à l’initiative lancée contre l’obscurantisme de D. Trump aux Etats Unis, et pour remettre les sciences au cœur du débat politique en cette veille d’élections en France, nous marcherons, le 22 Avril, pour les sciences. Nous invitions toutes les citoyennes et citoyens qui se sentent concernés à nous rejoindre ! Retrouvez les informations pour les différentes villes de France ici.

mardi 17 septembre 2013

Les cartes géologiques BRGM de la France sur Google earth

Depuis 2006, le BRGM met à disposition des cartes géologiques par le biais de Google earth. Cet article de Planet Terre vous explique comment faire.

jeudi 11 juin 2009

La loi Hadopi illégale

En suivant les arguments des parlementaires européens qui, par deux fois, s'étaient déjà prononcés "pour le droit d'accès de tous les citoyens à l'Internet" (voir ce billet précédent), le conseil constitutionnel, vient de déclarer la loi (récemment votée avec la peine que l'on sait), illégale.

Pour le Conseil, cette loi contrevient sur trois points à la constitution:
  • sur la liberté d'expression,
  • sur le principe de la séparation des pouvoirs,
  • et sur la présomption d'innocence.
Déjà inapplicable, cette loi est à présent totalement vidée de sa substance; restent à trouver des idées plus audacieuses pour soutenir la créativité artistique.

Sur le web : www.laquadrature.net/HADOPI

- page 1 de 2