grève des examens

Mise à jour du 4 juillet: le ministre jusqu'au-boutiste (et chantre de l'évaluation à tout va) est prêt a donner aux élèves des notes qui ne sont pas celles mises par les correcteurs.