baccalauréat black friday Jean-Michel Blanquer climat collège consommation Covid 19 démocratie Didac-TIC E3C école environnement éducation erreur Etats-Unis GAFAM globale green friday grève Internet lecture livre loi lycée marche nucléaire programmes REP science web Yvan Illich
grève des examens
Les grèves des examens étaient jusqu'à présent très rares même si des grèves de la surveillance et de la correction du baccalauréat ont déjà eu lieu.

Ces grèves s'attaquent à l'école en tant qu'institution d'où le fait qu'elles sont à l'initiative des enseignants de base et suscitent la méfiance des syndicats; mais les enseignants n'ont guère le choix; les grèves des cours classiques n'exercent aucune pression sur le ministère (de l'éducation). Les grèves des cours sont symboliques, sans aucun effet économique immédiat: même une gève de plusieurs semaines ne pourrait avoir un effet (peu perceptible) que queques années plus tard. En fait, elles ne gènent que les parents, sauf quand les parents en prennent eux-même l'initiative, ce qui arrive parfois.

Mise à jour du 4 juillet: le ministre jusqu'au-boutiste (et chantre de l'évaluation à tout va) est prêt à donner aux élèves des notes qui ne sont pas celles mises par les correcteurs!

Classé dans:  baccalauréat   grève   lycée