baccalauréat black friday Jean-Michel Blanquer climat consommation Covid 19 démocratie Didac-TIC E3C école environnement éducation erreur Etats-Unis GAFAM globale green friday grève Internet lecture loi lycée marche nucléaire programmes REP réforme science web Yvan Illich
Le 22 mars Jean-Michel Blanquer annonce sur Sud-Radio: «mon scénario privilégié est aussi de le maintenir [le bac] à la date prévue, et d'avoir les vacances d'été comme prévu» et précise que des concertations ont lieu avec les syndicats. (1) En passant il assure: «Aucun professeur ne doit engendrer de dépenses personnelles bien évidemment, notamment les coûts téléphoniques. Nous y travaillons»... (lire Le ministre du déni)

Le 26 mars Jean-Michel Blanquer annonce sur BFM-TV que le bac aura lieu comme prévu (tout en envisageant plusieurs possibilités allant jusqu'à l'utilisation "plus ou moins importante" de notes du contrôle continu). Il continue d'être obsédé par le "travail" des élèves (enfin le travail version Blanquer qui n'est peut-être qu'une illusion du travail). (2)

Le 2 avril Edouard Philippe n'exclut pas que les lycées gardent leurs portes fermées jusqu'à la fin de l'année scolaire et explique «Je crois, pour ma part, que c'est sur la piste du contrôle continu le plus complet qu'il va falloir se reposer» (3).

Le 3 avril Jean-Michel Blanquer dans un discours plus modeste qu'à son habitude reconnait que nombreux problèmes subsistent notamment concernant les inégalités entre élèves. Il explique: «Nous ne pouvons garantir la tenue d'épreuves écrites [pour tout examen].» Ces épreuves sont intégralement remplacées par un contrôle continu (la moyenne des notes de l'année). Les notes attribuées pendant la période de confinement ne sont pas prises en compte. Pour l'enseignement de spécialité abandonné en terminale la note sera la moyenne des notes de l'année (plus d'E3C); pour l'évaluation des compétences expérimentales, la note sera la moyenne des notes de l'année (ce qui peut amenener à préciser certaines choses car les notes retenues pour la moyenne annuelle sont souvent celles de devoirs écrits; y aura-t-il une moyenne spécifique de TP? la note de l'évaluation des compétences expérimentales est généralement bien supérieure à celle de l'écrit). Tous les élèves recalés en juillet pourront se présenter à la session de septembre. (4)
restez_a_la_maison
Restons à la maison

Si en enseignement professionnel le contrôle continu est intégral, Jean-Michel Blanquer persiste cependant à envisager un retour en classe avant les vacances d'été, et pense pouvoir organiser un oral de français pour les élèves de première et des oraux de rattrapage pour les élèves de terminale de l'enseignement général dans les conditions habituelles (un dernier mensonge ?). Faisons lui crédit qu'il s'agit d'un argument pour motiver les élèves, mais là encore on est toujours dans le registre de l'infantilisation.

Pourtant, le premier ministre a reconnu la veille que «Le déconfinement, ça n’est pas pour demain matin».

Et Singapour qui compte 1 000 fois moins de morts que la France ce 3 avril et qui se contentait jusqu'à présent de mesures de détection et de suivi des cas contaminés passe à un confinement quasiment du même type que celui mis en place en France (5). Il serait prudent de ne pas créer d'illusions sur la fin rapide du confinement.

Notes


Classé dans:  baccalauréat   Jean-Michel Blanquer   Covid 19   éducation